Evaluer la pression varroa est la première étape avant l’application du traitement d’été pour vos colonies. Une fois le 15 Août passé, les ruches sont parfois encore pleines les abeilles démarrent la production d’abeilles d’hiver. Vous pouvez les reconnaître du fait de leur taille qui sera plus imposante que les abeilles d’été.

Pourquoi évaluer la pression varroa en été ?

Après les grandes miellées d’été, les abeilles préparent l’hiver. Vous consterez une forte reprise de ponte dès mi-août. Elle permet d’assurer la présence de jeunes abeilles 21 jours plus tard pour s’occuper des abeilles d’hiver. Pendant ce temps leurs grandes sœurs iront sur le lierre afin de constituer les réserves hivernales.

Votre colonie ne va survivre que si les abeilles d’hiver sont suffisantes en nombre. Or, elles sont à ce moment précis encore au stade larvaire voir pas du tout pondues.
Pour schématiser : Les jeunes larves (futures abeilles d’hiver) auront besoin d’abeilles nourrices en nombre. Et, les abeilles nourrices auront besoin de butineuses efficaces pour rapporter eau, nectar et pollen.
C’est pourquoi il est nécessaire de limiter au maximum la quantité de varroas. Chaque varroa présent en été vient fragiliser cette organisation et augmente davantage le nombre de pertes hivernales.

Les dégâts du varroa sont multiples, citons :

  • Ailes déformées
  • Pattes manquantes
  • Abeilles moins massives
  • Fragilisation du système immunitaire
  • Augmentation du risque de nosémose

Source de la photo : https://www.agroscope.admin.ch

Chaque protocole de traitement nécessite d’évaluer au préalable la pression varroa.

Comment évaluer la pression varroa ?

Finalement, c’est assez simple sauf si vous ne disposez pas de plancher adéquat.

Prenons les exemples avec les Ruches Warré et Ruches Dadant :

Comptage varroa en ruche Warré :

Faire glisser une feuille blanche directement sous le corps de la ruche, posé sur le fond directement. Appliquer de la graisse à traire sur l’ensemble de la feuille.

Le comptage est ainsi fait :

Avec l’exemple d’une feuille au format A4 soit 21×29,7

Surface A4 : 623.7 cm2

Surface fond Warré : 1156 cm²

Formule : (Nombre de varroas tombés x Surface fond Warré) / Surface A4

On applique un multiplicateur correcteur de 1,5 en moyenne.

Par exemple si je compte 10 varroas sur ma feuille, cela signifie une chute estimée à 18,53 varroas. (10 x 1156) / 623,7

Je multiplie ce chiffre par 1,5

On estime alors que sur la période, les chutes sont de 18,53 x 1,5 = 27,8 varroas

Comptage varroa en ruche Dadant : 

Appliquer une formule similaire avec cette fois-ci la surface d’un fond Dadant.

Surface fond Dadant : 1731 cm²

Formule : (Nombre de varroas tombés x Surface fond Dadant) / Surface A4

Nous utilisons pour notre part les plaques d’hivernage Nicotplast que nous graissons uniquement sur les bordures avec de la graisse à traire. En appliquant de la graisse uniquement sur les bordures, on facilite le comptage puis le nettoyage de la plaque d’hivernage.

La graisse à traire est disponible à cette adresse : https://www.shop-pharmacie.fr/produits-veterinaires/BE01353838/bogena-graisse-a-traire.htm

Pourquoi graisser la plaque d’hivernage ou la feuille papier ?

Pour retenir les varroas qui peuvent remonter le long des parois de votre corps de ruche. Puis surtout, éviter que les fourmis et autres insectes viennent emporter les varroas, biaisant ainsi le comptage.

Combien de temps et sur combien de colonies ?

Le comptage dure de 5 à 7 jours. Plus vous faites durer le comptage, plus la mesure sera fiable. Veillez à respecter des tranches de 24H.

Par exemple, démarrez le comptage le samedi à 18H et effectuez un premier relevé le samedi suivant à 18h. Divisez ensuite le nombre de varroa tombés par le nombre de jours écoulés.

Exemple : Pour reprendre l’exemple précédent avec les 27,8 varroas, cela signifie sur 7 jours que l’on a :

27,8 varroas tombés / 7 jours de comptage = 4 chutes de varroa par jour.

Le comptage s’effectue sur l’ensemble des colonies si vous le pouvez.

Au-delà de 20, il est réalisé sur les colonies les plus anciennes avec un minimum de 4 ruches à évaluer par rucher.

Interprétation des chutes 

Une fois les comptages réalisés, vous disposez des tendances par rucher que vous interprétez en fonction du tableau ci-dessous : 

 

Que signifie une chute de varroa ?

On estime qu’une chute de varroa signifie qu’il y a 100 varroas dans la colonie.

Source : https://www.insektenmodelle.de/en/models/arthropods/006_Varroa_mite.php

Un commentaire sur “Comptage Varroa – Evaluer la pression varroa avant le traitement d’été

  1. Pingback: Mortalités hivernales 2019-2020, l'effet Varroa-Domino – Abeille Noire du Château

Laisser un commentaire